Sélection TV hebdomadaire

 

Jeudi 23 mai 2024

La Révolution des œillets

 
Film documentaire de Bruno Lorvão et Paul Le Grouyer (France, 2024)
 
Jeudi 23 mai 2024 à 14h sur  Durée : 58 minutes SHS 32
 
«Grândola, Vila Morena… » Dans la nuit du 24 au 25 avril 1974 à Lisbonne, cet air résonne sur les ondes de Radio Renascença. À cet appel, au petit matin, près de quatre mille soldats se soulèvent contre la dictature instaurée par Salazar et perpétuée par Caetano qui gangrène le Portugal depuis plus de quarante ans. En quelques heures, le coup d’État des « Capitaines d’avril », orchestré par Otelo Saraiva de Carvalho et mené notamment par Fernando José Salgueiro Maia, renverse le régime. Des milliers de Lisboètes affluent alors dans les rues, œillets à la main.
 
Dans un documentaire riche d’archives photographiques, radiophoniques, filmiques et manuscrites, Bruno Lorvão et Paul Le Grouyer replacent ce coup d’État dans un contexte politique, économique et social critique et retracent les moments phares de cette journée historique. L’arrivée des capitaines sur la place du Commerce, capturée par un cinéaste amateur, la rencontre entre armées régulière et rebelle, dans l’objectif d’un photojournaliste, et enfin la profusion d’œillets, symboles de non-violence, à la une de tous les journaux portugais. À l’aune du cinquantenaire du 25 avril, ce film se distingue ainsi grâce à son approche synthétique éclairante mais surtout quelques archives inédites, glanées dans des fonds d’envergure mais aussi auprès de particuliers (la veuve du capitaine Maia y compris). (Télérama)

 

 

Tuer l'Indien dans le cœur de l'enfant

 
Film documentaire de Gwenlaouen Le Gouil (France, 2021)
 
Jeudi 23 mai 2024 à 01h30 sur  Durée : 80 minutes SHS 32 FG 35 
 
En hiver, lorsque le froid fige Thunder Bay en Ontario, seuls errent dans les rues désertées des dizaines d’Amérindiens. Tristement réputée pour son taux de criminalité élevé, la ville canadienne est une terre d’accueil de Premières Nations vivant dans une extrême précarité, en proie à de multiples addictions et cibles de discriminations. Dans un documentaire poignant, le reporter Gwenlaouen Le Gouil explore les violences dont sont victimes les membres de ces populations indigènes du Canada, cruel héritage d’un passé colonial encore tabou.
 
L’un d’entre eux, Edmund Metatawabin, aborde, dans un témoignage horrifiant, le « pensionnat autochtone » dans lequel il a été envoyé de force, comme près de 150 000 enfants avant 1996. Séparés de leurs familles regroupées dans des réserves, ils traversaient alors l’enfer, victimes des pires sévices qui visaient à faire d’eux « de bons petits Blancs ». Ce traumatisme a non seulement « tué l’Indien dans le cœur de l’enfant », mais il a aussi anéanti tout espoir d’une vie équilibrée pour la plupart des Amérindiens. En s’appuyant sur les propos bouleversants des anciens pensionnaires de ces institutions brutales, mais aussi sur une immersion glaçante au sein de la police locale de Thunder Bay, Gwenlaouen Le Gouil met en lumière les stigmates bien actuels de cette politique d’acculturation forcée. Une démonstration implacable au cœur d’une enquête édifiante. (Télérama)

 

 

Samedi 25 mai 2024                                                                                                             

Y a pas école ?
Les animaux, si mignons et si fûtés

Samedi 25 mai 2024 à 9h55 sur  Durée : 25 minutes MSN 28-38 
C’est (bientôt) l’été, mais ce nouvel épisode de l'émission Y A PAS ECOLE ? zoome sur les particularités des animaux en hiver avec les renards polaires et les marmottes. Puis gros plan sur les sangliers et leurs petits marcassins, les blaireaux et le sous-sol, les bouquetins et les pentes escarpées.
 
Le programme détaillé :
Anne-So What ?!, La formidable résistance du renard polaire (dès 8 ans).
Question Réponse, Pourquoi les marmottes hibernent-elles ? (dès 8 ans)
Anne-So What ?!, Le daman, la marmotte éléphant (dès 8 ans)
Animalis, Approcher les sangliers (dès 8 ans)
Anne-So What ?!, Le blaireau, bâtisseur du sous-sol (dès 8 ans)
Nos amis sauvages, Le bouquetin (dès 10 ans). (RTS)

 
 Fiche pédagogique e-media sur la série Nos amis sauvages

 

 

 

Dimanche 26 mai 2024

Pissarro, le père de l'impressionnisme

 
Film documentaire de Phil Grabsky et David Bickerstaff (GB, 2022)
 
Dimanche 26 mai 2024 à 17h50 sur  Durée : 55 minutes A 34 AV 
 
S'appuyant sur sa correspondance et des éclairages de spécialistes, ce documentaire retrace le parcours de Camille Pissarro (1830-1903), peintre précurseur de l'impressionnisme. (Télérama)

 

 

Mardi 28 mai 2024

Inde, l'idéologie de la haine

 
Film documentaire de Hugo Van Offel (France, 2024)
 
Mardi 28 mai 2024 à 22h35 sur  Durée : 55 minutes SHS 32-34 FG 35
 
Sur le territoire indien, la progression de l'hindutva est irrésistible. Selon cette idéologie ethnoreligieuse, l'Inde serait la propriété des hindous, reléguant dès lors les autres croyants au statut d'ennemis de l'intérieur. Théorisée en 1923 par le dirigeant politique Veer Savarkar, elle constitue le texte programmatique du RSS, une force paramilitaire violente. Interdit pendant deux ans en 1948, après l'assassinat du Mahatma Gandhi par l'un de ses sympathisants, il se donne un visage politique dans les années 1980 par l'intermédiaire d'un parti politique, le BJP. Érigée en système d'État après l'élection de Narendra Modi au poste de Premier ministre en 2014, l'hindutva étend désormais son influence à l'extérieur des frontières indiennes. (Télérama)

 

 

Against the Tide

 
Film documentaire long métrage de Sarvnik Kaur (Inde/France, 2023)
 
Mardi 28 mai 2024 à 00h05 sur  Durée : 95 minutes FG 36-37 EN 31 
 
L'un remonte ses filets à la force de ses bras, expulsant l'air sous l'effort. L'autre lance des orders sur le pont de son chalutier. Le premier pêche dans les hauts-fonds. Le second dans les profondeurs. A l'ouest de l'Inde, les visions et les réponses aux difficultés de deux amis d'enfance issus de la communauté des pêcheurs des Koli divergent sans cesse. Rakesh est attaché aux traditions, Ganesh cede aux sirènes de la modernité et ce qu'elle charrie d'illégal. Mais l'océan se vide et les navires chinois participant à siphonner les eaux indiennes, pratiquant une pêche déloyale en braquant leurs LED sous la surface. Il est justement question de loyauté dans ce documentaire de Sarvnik Kaur à la photographie soignée.
 
Le regard de la réalisatrice se pose sans jugement sur ces deux pères luttant dans leur travail au quotidian pour espérer éponger leurs dettes, s'enrichir, ou simplement faire vivre leur famille. Elle peint les contours de personnages profondément humains, explorant avec discretion ces vies et témoignant de la tension entre tradition et modernité, vie et mort, appât du gain et misère. Rakesh est confronté aux graves problèmes de santé de son fils, Ganesh aux difficultés financières et à l'endettement. Les existences des deux amis s'entrelacent, se percutent parfois. L'amitié permet aussi ces saines frictions quand il est question, d'ailleurs, de changement climatique ou du manque de poissons. Et à travers leur portrait affleure celui, plus large, d'une petite communauté indienne qui tente de survivre. (Télérama)

 

 

Mercredi 29 mai 2024

Justice climatique, des citoyens contre leurs Etats

 
Film documentaire de Zouhair Chebbale (France, 2024)
Mercredi 29 mai 2024 à 22h sur  Durée : 52 minutes FG 36 SHS 32-34 
Face au réchauffement climatique et à l'inaction des gouvernements, des citoyens de plus en plus nombreux décident de traduire leurs États devant les tribunaux. Les Aînées pour le climat Suisse font ainsi recours contre une décision du Tribunal fédéral devant la Cour européenne des droits de l’homme. Un tournant historique pour la justice climatique. (RTS)

 

 

Jeudi 30 mai 2024

Temps présent
Enfants sportifs : le prix élevé de la gloire

Jeudi 30 mai 2024 à 20h10 sur  Durée : 55 minutes FG 22-32 CM 21-31 
Ce sont peut-être nos futurs champions, gymnastes, nageurs, patineurs, joueurs de hockey, de tennis ou de football ; leur enfance est sacrifiée sur l’autel du sport de compétition. Âgés, parfois, de moins de 10 ans, ils sont déjà victimes de blessures à répétition, de burn-out, d’anorexie ou de boulimie, leur croissance est stoppée. À la veille des JO de Paris, Temps Présent lève le voile sur des méthodes d’entraînement inhumaines où les enfants paient le prix de notre appétit de médailles. (RTS)

 

 

Ramdam
Story d'ados

Jeudi 30 mai 2024 à 22h40 sur  Durée : 26 minutes EN 31 
Le magazine culturel de la RTS part à la rencontre des adolescents. On va leur demander comment ils regardent le monde qui les entoure et comment eux-mêmes se racontent car aujourd’hui, les ados se livrent sur les réseaux sociaux. Tik Tok, Instagram, ils se regardent, le monde les regarde... On va explorer leur culture, leur passion et la façon dont ils racontent leur vie. (RTS)

 

 

Le Corbusier à Chandigarh – la force de l'utopie

Jeudi 30 mai 2024 à 23h05 sur  Durée : 52 minutes SHS 31 EN 31
« Le Corbusier à Chandigarh – la force de l’utopie », des cinéastes suisses Karin Bucher et Thomas Karrer, nous livre un récit dense et passionnant de la vision avant-gardiste développée par cet architecte de génie dans les années 1950 pour imaginer la ville du futur. (RTS)

 
 Fiche pédagogique e-media 

 

 

Vendredi 31 mai 2024

Fight The Power (1/4 à 4/4)
Comment le hip-hop a changé le monde

 
Série documentaire de Yemi Bamiro et Yemisi Brookes (GB, 2023)
 
Vendredi 31 mai 2024 à 00h15 sur  Durée : 4 x 55 minutes SHS 32 A 34 Mu 
 
Racontée par ses grandes figures, des activistes et des historiens, l’épopée du hip-hop depuis cinquante ans. Cette fresque documentée à l’intense énergie met en regard l’histoire de l’Amérique et celle des luttes afro-américaines.
 
1973, South Bronx, New York. Kool Herc, 18 ans, d’origine jamaïcaine, branche son sound system percussif et électrise les mômes de son quartier. Le hip-hop, dont ce pionnier invente le nom, est né, fédérant bientôt, dans un même mouvement, MC, DJ, graffeurs et breakeurs. À New York, où Noirs, Caribéens et Latinos ont remplacé la petite bourgeoisie blanche, exilée dans les banlieues résidentielles, murs et métros se couvrent d’œuvres-manifestes : les graffs. En écho au Black Power et après les tragédies des droits civiques des sixties – dont l’assassinat de Martin Luther King –, les rappeurs s’emparent du micro et slament pour dénoncer l’oppression, s'inscrivant dans une tradition afro-américaine de protestation datant de l’esclavage. Dans les ghettos, la misère, la drogue et les gangs tuent. Alors que le hip-hop pointe les injustices, la rue, galvanisée, danse au son des platines. En 1982, face au racisme et aux violences policières, le groupe Grandmaster Flash and the Furious Five envoie au monde le culte "The Message".
 
Pulsations urbaines
Aussi intense que son titre, référence à l’hymne de Public Enemy, cette série scandée par les titres-phares du rap traverse, avec une énergie contagieuse, l’histoire du hip-hop, phénomène culturel qui déferle sur la planète depuis déjà cinquante ans. Convoquant les plus grands MC – à commencer par l’impérial Chuck D, coproducteur, dont la voix grave passe au crible les dimensions du mouvement, mais aussi Ice-T, Fat Joe, Eminem, Monie Love, KRS-One, le graffeur Lee Quinones… –, des auteurs, des historiens et des activistes, cette collection entrelace entretiens et formidables archives pour retracer cette folle épopée, miroir des pulsations urbaines et des luttes afro-américaines. Du Bronx à South Central, de la misère du ghetto à la consécration populaire, des revendications politiques aux produits de consommation, des gangs aux excès des stars, l’exploration, portée par une bande-son survoltée, d’un courant artistique aussi riche que protéiforme qui n’a pas fini de changer le monde. (Arte)